Résolution de problèmes, de tâches complexes et transfert

Notions liées aux problèmes





Notions liées à la résolution de problèmes





S'engager dans la résolution de problèmes





Processus de résolution de problèmes





Impact du degré d'expertise des élèves


  1. Quelles sont les différences entre experts et novices au niveau des stratégies de résolution de problèmes ?
  2. Comment adapter le séquençage de l’étude d’exemples et de la résolution de problèmes selon le niveau d'expertise des élèves ?
  3. Quels sont les avantages de l’expertise dans le cadre de la résolution de problèmes ?
  4. Pourquoi viser à orienter le choix de la stratégie de résolution de problème par les novices ?
  5. Quel est l'effet de l’interactivité des éléments sur l'apprentissage de la résolution de problèmes ?
  6. Qu'est-ce que l'effet d'inversion de l'expertise ?
  7. Quels liens faire entre l’effet d’inversion de l’expertise et les limites d’un enseignement explicite ?
  8. Quels liens peut-on faire entre l'effet d’inversion de l’expertise et la cognition incarnée ?



Facteurs à prendre en compte


  1. Quels sont les apports de la recherche sur l'apprentissage par problème en médecine ?
  2. Quels sont les facteurs à considérer dans le choix d'une approche pédagogique pour l'apprentissage de la résolution de problèmes ?
  3. Quelle est l’importance de l’échelonnement de la difficulté et de la dimension collaborative dans la résolution de problèmes ?
  4. Pourquoi consacrer suffisamment de temps à l'exercice du raisonnement ?
  5. Pourquoi parler d’impasse pour des séries d’exercices en vrac ? 



Un enseignement constructiviste de la la résolution de problèmes


  1. Quelle est l'approche traditionnelle ou constructiviste de l'apprentissage de la résolution de problèmes ?
  2. Quelles sont les pratiques traditionnelles ou d'influence constructiviste liées à l'apprentissage et à l'enseignement de la résolution de problèmes ?
  3. Quels sont les désavantages d’une approche par la découverte ou traditionnelle de la résolution de problèmes ?
  4. Pourquoi l'approche constructiviste représente une impasse dans l'apprentissage de la résolution de problèmes ?
  5. Qu'est-ce que l’approche de l’échec productif dans le cadre de l'apprentissage de la résolution de problème ?
  6. Quelles sont les limites propres à l’approche de l’échec productif ?
  7. Quels seraient les critères d’application de l’approche de l’échec productif ?
  8. Pourquoi parle-t-on d’impasse de la résolution conventionnelle de problèmes en recherche ?
  9. Que sont les théories pédagogiques de l’activité d’invention pour l’apprentissage futur et la théorie de l’échec productif ?
  10. Qu'appelle-t-on échec productif et activité d’invention ?


Un enseignement explicite de la résolution de problèmes


  1. Comment l'enseignement explicite mène-t-il à la résolution de problèmes et de tâches complexes ?
  2. Comment prendre en compte la théorie de la résolution humaine de problèmes dans le cadre de l’enseignement explicite ?
  3. Qu'est-ce que l'enseignement explicite de l'apprentissage de la résolution de problèmes ?
  4. Comment comprendre l'efficacité de l'apprentissage par l'exemple selon la théorie de la charge cognitive ?
  5. Quelle est l'importance d'une pensée fonctionnelle dans l'expertise ?
  6. Quel est le point de vue de la théorie de la charge cognitive sur l’apprentissage de la résolution de problèmes ?
  7. Que serait une tentative de conciliation entre théorie de la charge cognitive et théorie de l’échec productif ?
  8. Pourquoi remplacer des problèmes à résoudre par des problèmes résolus ?


Types de transfert





Compétences générales ou spécifiques






Enseigner le transfert




Effet du problème résolu


Caractéristiques

  1. Qu'est-ce qu'un problème résolu ?
  2. Qu'est-ce que l’effet du problème résolu et que sont ses caractéristiques favorables ?
  3. Qu'est-ce que l'effet du problème résolu et quels sont ses avantages ?
  4. Quelles sont les caractéristiques d'un problème résolu ? 
  5. Quels liens faire entre l'étude de problèmes résolus et la collaboration ?
  6. Quel est le risque des automatismes lié à l'étude de problèmes résolus ?
  7. Quels liens faire entre le modèle d’Atkinson et Schiffrin et le principe du problème résolu ?
  8. Pourquoi l’usage des problèmes résolus est une stratégie d’enseignement experte ?
  9. Comment comprendre la valeur ajoutée des problèmes résolus pour la pratique ?


Usages

  1. Que serait un aperçu général de l’usage des problèmes résolus ?
  2. Quels sont les modes d'utilisation pédagogique des problèmes résolus ?
  3. Que serait un processus d’effacement à rebours des problèmes résolus sous forme de désétayage ?
  4. Qu'est-ce que l’effet du problème à compléter (the problem completion effect) ?
  5. Qu'est-ce que la recherche d’un équilibre entre étayage et désétayage dans le cadre de l’étude des problèmes résolus ?
  6. Que serait une liste de vérification pour l’usage des problèmes résolus ?



Données probantes

  1. Quelles sont les données probantes liées à l’étude de problèmes résolus ?
  2. Que montre l'étude comparative de Kalyuga et Chih-yi (2019) sur l’apprentissage de la résolution de problèmes ?



Effet de renversement dû à l'expertise






Importance des problèmes résolus


  1. Quelle est l’importance des problèmes dans le contexte actuel ?
  2. Quelles sont les dimensions psychologique et pédagogique liées à l'étude de problèmes résolus ?
  3. Quels sont les domaines d’application de l'effet du problème résolu ?
  4. Quel est l’apport de l’étude de problèmes résolus pour le développement de l’autonomie ?



Effet de variété et résolution de problèmes


Stratégie des paires de problèmes


  1. Que sont les paires problème résolu/exercice ?
  2. Que sont les paires de problèmes en enseignement explicite ?
  3. Comment faire usage de la stratégie des paires de problèmes ?
  4. Comment penser l'usage des paires exemple-problème ?
  5. Comment s’assurer du plein engagement des élèves dans les paires problèmes résolus/problèmes à résoudre ?



Pratiques d'enseignement de la résolution de problèmes


  1. Quelle est la nécessité de la pratique autonome liée aux problèmes résolus ?
  2. À quoi peut ressembler l'étayage dans le cadre de l'énoncé d'un problème en mathématiques ?
  3. Comment procéder à un enseignement guidé et optimisé de la résolution de problèmes par la mobilisation de sous-objectifs ?
  4. Quelle est l’importance du guidage dans la résolution de problèmes ?
  5. Comment aider les élèves à mettre en évidence la structure sous-jacente des problèmes ?
  6. Comment aider les élèves à organiser mentalement l’information dans le cadre de problèmes ?
  7. Comment procéder au modelage des concepts mobilisés dans le cadre de la résolution de problèmes ?



L'effet de non-spécification du but





Conception efficace de problèmes 




Usages pédagogiques de l'effet du problème résolu




Utilité des problèmes incorrects


0 comments:

Enregistrer un commentaire