samedi 29 février 2020

Prise en compte des antécédents dans la gestion du comportement d’élèves

Le comportement des élèves possède de multiples influences qui fonctionnent comme antécédents. Certaines influences peuvent être gérées directement par les enseignants. C’est tout l’objectif des démarches de prévention et des interventions habituelles. D’autres influences peuvent ne pas y répondre et vont demander des démarches plus personnalisées.


mercredi 26 février 2020

Découverte guidée ou enseignement explicite : chou vert et vert chou

Dans un article de 2004, « Should There Be a Three-Strikes Rule Against Pure Discovery Learning? », Richard E. Mayer réalisait une revue de certaines recherches réalisées dans les années 1950-1970. Son critère de sélection était qu’elles avaient exploré l’effet des pédagogies de la découverte sur la résolution de problèmes en mathématiques, logique ou programmation.


dimanche 23 février 2020

Malentendus pédagogiques autour de la zone proximale de développement

La zone proximale de développement est l’un des concepts en pédagogie les plus communs. C’est d’autant plus vrai qu’elle appartient au courant dominant du socioconstructivisme. Ce dernier est la voie toute tracée, empruntée parfois de manière parfois exclusive et non critique lors de la formation initiale des enseignants.

Le concept de ZPD a ainsi spontanément tendance à émerger lors de discussions de fond entre acteurs de l’enseignement, sur la question des pratiques pédagogiques et de l’apprentissage des élèves. Le concept a l’avantage d’être emblématique, mais également d’être intuitivement simple à comprendre.

vendredi 21 février 2020

L’effet de modalité dans la théorie de la charge cognitive

L’effet de modalité se manifeste lorsqu’un élève est confronté à des contenus à apprendre. Le principe est simple. Une présentation à la fois visuelle et auditive est susceptible de produire un meilleur apprentissage qu’une présentation uniquement visuelle.


vendredi 14 février 2020

Nourrir des attentes élevées en tant qu’enseignant

Les enseignants efficaces peuvent améliorer l’apprentissage de leurs élèves. Ils influent positivement sur les connaissances acquises par leurs élèves, sur le développement de leurs stratégies d’apprentissage, sur leur engagement, leur sentiment d’efficacité personnelle, leur motivation ou leurs résultats à long terme.

Un développement professionnel qui vise à rendre les enseignants plus efficaces pour tous les élèves est une étape nécessaire pour garantir que les écoles offrent réellement des chances égales à chaque élève. C’est également une piste sérieuse pour que les niveaux de résultats globaux prennent une pente ascendante dans les études internationale.

samedi 8 février 2020

Principes clés de la rétroaction à l'échelle de la classe

La rétroaction vers la classe entière fait partie de ces quelques pratiques qui transforment profondément l’enseignement et facilitent grandement l’engagement des élèves. Son adoption est susceptible d’améliorer les résultats des élèves, d’apaiser l’atmosphère de la classe en favorisant la coopération et de diminuer la charge de travail de l’enseignant.

mercredi 5 février 2020

Le cerveau des élèves n’est pas une éponge

Il existe un malentendu pédagogique courant. Prenons un élève qui regarde des vidéos, écoute une présentation scolaire sans interaction en contexte scolaire. Alternativement, considérons qu’il prend des notes sans traitement élaboratif approfondi, qu’il consulte des documents, qu’il travaille en groupe, réalise une recherche, manipule ou réalise une carte mentale sans le guidage et l’étayage d’un enseignant. Il lui serait possible d’apprendre de manière efficace.


lundi 3 février 2020

Une forme de pratique de récupération en classe : le brain dump ou rappel libre

Le brain dump ou rappel libre est une pratique aisée à mettre en œuvre en classe. Il se distingue du quiz dans la mesure où les questions sont ouvertes et non directement ciblées. Comme ce dernier, elle est susceptible d’avoir un impact significatif sur l’apprentissage des élèves.

dimanche 2 février 2020

Activer les élèves comme détenteurs de leurs propres apprentissages

Un principe derrière le modèle de l’enseignement explicite est de transférer à travers les étapes du modelage, de la pratique guidée puis de la pratique autonome, la responsabilité des apprentissages de l’enseignant vers ses élèves. C’est le « I do, we do, you do ». Cette nécessaire prise d’autonomie est de même favorisée à travers les démarches de l’évaluation formative.