Apprentissage efficace

La formation des enseignants recouvre très peu les principes de psychologie cognitive reliés à un apprentissage efficace.

  • Cela a comme conséquence que les stratégies qui ont été le plus mises en évidence par la recherche comme étant celles les plus efficaces ne sont pas systématiquement appliquées lors de l'apprentissage en classe des élèves.
  • Au contraire, certains malentendus font que des approches inefficaces sont parfois mises en avant et développées.

L'apprentissage passe pour une bonne part par l'étude. Selon la définition qu'en donnent Philip H. Winne and Allyson F. Hadwin (dans Hacker, Douglas J.,Dunlosky, John.,Graesser, Arthur C. “Metacognition in Educational Theory and Practice.”, 1998) :

  • L’étude est une activité autogérée et amorcée par l'élève qui consiste à établir des objectifs, à planifier, à rechercher et à intégrer l'information pertinente, à adopter des stratégies pour comprendre, se souvenir et gérer son temps et à surveiller ses progrès souvent dans le but d'obtenir de bons résultats scolaires.



L'apprentissage efficace



Stratégies d'organisation

Prise de notes

 Mémorisation


  1. Pourquoi mémoriser des contenus à l’école ?
  2. Pour une utilisation raisonnée du "par cœur" !



Mise en évidence





Résumer et synthétiser





Stratégies d'élaboration


Quatre stratégies cognitives qui sont basées sur des techniques spécifiques aident à développer et à approfondir la compréhension et la mémorisation.


Utiliser l'interrogation élaborative et l'auto-explication pour améliorer l'apprentissage des élèves


L'utilisation de multiples exemples concrets : une stratégie cognitive utile en enseignement explicite


Utilisations et importance de la théorie du double codage pour l'éducation



Stratégies de planification et de régulation


On attirera l'attention sur le fait que la pratique distribuée et la pratique de récupération sont les stratégies qui ont reçu le plus de soutien en psychologie cognitive.

Si elles demeurent peu utilisées de même que l'intercalage, c'est qu'elles induisent des difficultés supplémentaires et que les avantages qu'elles procurent ne se révèlent qu'après un certain délai.



Technique Pomodoro


Un outil précieux pour armer les élèves face à la procrastination : la technique Pomodoro !


Effet d'espacement / pratique distribuée


L'idée générale est de se créer une planification de l'étude qui répartit les temps d'études en plusieurs sessions espacées pour une même matière.  Il s'agit d'étudier et de réétudier (récupérer l'information) en de multiples jours (occasions) avant un examen, plutôt qu'une étude massive et longue en une seule session juste avant un examen.

  1. Importance de la pratique distribuée et de l'effet d'espacement !
  2. L'effet d'espacement, un facteur pertinent d’intégration stratégique des connaissances !
  3. Comment envisager l'étude distribuée en tant que stratégie efficace?


Comme le rapporte Stanislas Dehaene (1), en scannant les cerveaux des enfants, on a ainsi pu observer la constitution notable d’une aire dans l’hémisphère gauche. En seulement huit semaines, à raison de 15 minutes de stimulation par jour, la zone cérébrale est constituée : il vaut mieux répartir peu sur la durée que beaucoup en un court laps de temps.


Entremêlement


L'idée générale est de passer d'un exercice ou d'une question à l'autre en étudiant de manière aléatoire au sein des d'un cours peu importe le chapitre d'origine. Il s'agit de créer des liens entre différents connaissances et savoir-faire, il s'agit de s'entrainer à développer ses capacités de discrimination et un apprentissage en profondeur.

  1. L'entremêlement : une réponse efficace pour prévenir les erreurs de discrimination des élèves
  2. Avantages et limites de l'entremêlement
  3. Entremêlement et apports des sciences cognitives
  4. Applications de l'entremêlement dans l'enseignement et l'apprentissage


Pratique de récupération / effet de test (retrieval practice)


Il s'agit de ramener les informations étudiées à l'esprit (de les activer en mémoire de travail) à partir de la mémoire à long terme (où elles sont stockées). Quand les élèves se testent, ils considèrent qu'ils vérifient leur connaissance alors que c'est à ce moment là que se produit un apprentissage plus durable.

  1. La pratique de récupération : définition, bienfaits, avantages et raisons de s'en préoccuper
  2. Effets bénéfiques indirects de la pratique de récupération
  3. Quels sont les effets bénéfiques directs de la pratique de récupération?
  4. Six principes pour expliquer l'effet de la pratique de récupération (effet de test) !
  5. Quatorze pistes pour une utilisation optimale des stratégies de récupération !

Comme le rapporte Stanislas Dehaene (1), avec l’imagerie médicale, on a pu vérifier que l’apprentissage était optimal lorsque l’on alternait acquisition de connaissances et test répété de celles-ci. 

(1) Stanislas Dehaene, Les quatre piliers de l'apprentissage, ou ce que nous disent les neurosciences, 2013, http://parisinnovationreview.com/article/les-quatre-piliers-de-lapprentissage-stanislas-dehaene

0 comments:

Enregistrer un commentaire