lundi 31 décembre 2018

La théorie du chevauchement des processus : une vision d'ensemble de l'intelligence signifiante pour l'enseignement !

La théorie du chevauchement des processus (POT, process overlap theory) de Kristof Kovacs & Andrew R. A. Conway (2016) est une théorie générale et unifiée de l'intelligence basée sur l'ensemble actuel des preuves. Elle est unique dans le sens où elle intègre la psychométrie, la psychologie cognitive et les neurosciences.

Plus qu’un modèle, il s’agit d’un compte rendu théorique qui s’intéresse aux processus responsables du facteur g tels qu'ils s'expriment dans la manifestation de l'intelligence.

samedi 29 décembre 2018

Quel modèle de l’intelligence pour l'éducation ?

L'intelligence est un des paramètres de l'enseignement auquel on fait face indirectement en permanence. Les élèves sont en plein développement physique et intellectuel lors de leur scolarité. La principale mission de l'éducation est, en quelque sorte, de faciliter le développement de l'intelligence, de la rendre la plus harmonieuse et équilibrée possible, de façon à permettre aux élèves de prendre place au sein de la société.


mercredi 26 décembre 2018

Pourquoi éviter l'impasse que constitue la théorie des intelligences multiples en éducation !

La théorie des "intelligences multiples" de Gardner est implantée solidement dans la culture enseignante. Si on consulte les programmes de formation continuée destinés aux enseignants du secondaire en Belgique, ceux de l'IFC et du CECAFOC, en 2018-2019, on y trouve des formations consacrées aux intelligences multiples.  Si on flâne en libraire et qu'on s'arrête au rayons pédagogie et psychologie, il y a toutes les chances de tomber sur des ouvrages consacrés au sujet.


dimanche 23 décembre 2018

Que signifie être instructionniste ?

Je suis dans mes pratiques en classe devenu un enseignant instructionniste, non par choix ou sensibilité personnelle, mais pour des questions d'éthique professionnelle. La transformation s'est faite à travers de multiples lectures, et remises en question.

En réalité, le principal déclencheur a été que l'application en classe de pratiques informées par la recherche, non seulement fait sens mais se traduit surtout par une amélioration nette, non seulement des résultats de mes élèves, mais également du climat de travail et de mon bien-être général.


samedi 22 décembre 2018

Apprendre, c'est travailler : facteurs de motivation intrinsèque et extrinsèque chez les élèves et impact des enseignants !

Apprendre, c'est travailler. Cela ne veut pas dire que l'apprentissage doit être pénible, mais que les élèves doivent s'efforcer de prêter attention, d'étudier et d'accomplir consciencieusement les tâches qui leur sont assignées, et ils doivent y trouver de la motivation.


mercredi 19 décembre 2018

Transfert proche ou transfert lointain

"Comme tout autre événement rare, les cas de transfert importants sont difficiles à étudier car personne ne sait exactement quand et où ils se produiront." (Douglas K. Detterman, 1993)

Est-ce que ce qu’on appelle transfert lointain (application d'une compétence dans un domaine éloigné de celui où elle a été apprise) existe-t-il réellement ?

Est-ce que ce que l’on prétend observer, enseigner et évaluer en termes de transfert dans l’enseignement n’en est-il tout simplement pas ?

dimanche 16 décembre 2018

Conceptions, stratégies, processus cognitifs et déterminants liés à un apprentissage efficace !

Si l’apprentissage de l'élève peut se traduire par une acquisition de connaissances et le développement des schémas cognitifs, alors l’enseignement en est le processus médiateur. Les connaissances scolaires étant avant tout secondaires au sens que David C. Geary leur donne, on peut postuler que si un enseignant ne peut enseigner sans élèves, alors une élève ne peut réellement apprendre efficacement sans enseignant.


mercredi 12 décembre 2018

Catégories de facteurs pouvant influencer le rendement scolaire des élèves et évidence d’un effet enseignant !

A travers deux de ses livres, John Hattie a étudié l’impact de différents facteurs sur le rendement des élèves. Un des éléments particulièrement intéressants est son modèle de catégorisation qui offre une vision d’ensemble structurée des possibilité d'amélioration scolaire.


dimanche 9 décembre 2018

Amélioration et développement de l’expertise enseignante : l’enjeu réel de l’éducation fondée sur des preuves !

Troisième et dernière partie d'une synthèse et de réflexions autour de deux articles, le premier de Anthony S. Bryk et le second de Pascal Bressoux qui lui répond. Elle est cette fois consacrée à la place centrale à donner à l'expertise enseignante pour aboutir à des changements concrets.


jeudi 6 décembre 2018

mardi 27 novembre 2018

La variabilité du contexte au coeur de l'amélioration des pratiques éducatives pour l'evidence-based education !

Seconde partie d'une synthèse et de réflexions autour de deux articles, le premier de Anthony S. Bryk et le second de Pascal Bressoux qui lui répond, cette fois centrée sur la place à donner à la variabilité non plus en tant qu'obstacle mais en tant que levier d'amélioration :



jeudi 22 novembre 2018

Concevoir un processus d’amélioration des pratiques éducatives fondé sur des données probantes

Quelques réflexions et la première partie d'une synthèse personnelle autour de deux articles, le premier de Anthony S. Bryk et le second de Pascal Bressoux qui lui répond, dans le but de développer la question de l'amélioration des pratiques enseignantes en lien avec l'éducation fondée sur des preuves.

dimanche 4 novembre 2018

Education basée sur des preuves et pratiques enseignantes : un dialogue à cultiver !

Quelques réflexions autour du dialogue nécessaire à engager et cultiver plus encore entre recherche et enseignement.

Celles-ci partent du constat de départ suivant :  Le monde de l’éducation, à tous se niveaux et dans différentes variations, est actuellement en partie clivé autour de la mouvance de l’éducation basée sur des preuves qui remet en question les pédagogies d’obédience (socio-)constructiviste, de même que toute une série d’approches qualifiées de mythes pédagogiques ou n’ayant pas apporté de preuves tangibles de leur efficacité.

jeudi 1 novembre 2018

L’éducation basée sur des preuves et les enseignants : un chemin pavé de bonnes intentions et de difficultés inhérentes !

Si l'éducation basée sur des données probantes dispose maintenant d'un corpus de connaissances impressionnant, son impact sur le terrain reste pour l'instant réduit si je prends l'exemple de l'enseignement secondaire francophone en Belgique.  Retour sur cette problématique :


samedi 27 octobre 2018

dimanche 21 octobre 2018

Pratique guidée en enseignement explicite : enjeux et caractéristiques

La pratique guidée est un temps d’entraînement supervisé en enseignement explicite, qui est la transition entre le modelage et la pratique autonome. Son existence et son importance ont été mises en évidence lors de diverses enquêtes et études sur l’enseignement efficace.


mercredi 17 octobre 2018

Relire !

Une première synthèse téléchargeable concernant les aléas de la relecture en tant que technique d'apprentissage  avec un support de vulgarisation  au format PDF, destiné aux enseignants et élèves.



dimanche 14 octobre 2018

Perception de compétence et auto-efficacité : deux concepts complémentaires pour comprendre et favoriser la motivation intrinsèque des élèves

Si l’on s’intéresse aux recherches portant sur la motivation ou l’orientation scolaire, on se retrouve rapidement noyé dans une mer de termes similaires, de l’auto-efficacité au sentiment d’efficacité personnelle, de l’estime de soi, à l’identité, de la confiance en soi au concept de soi, de la perception de compétence, au sentiment de compétence, etc.


jeudi 11 octobre 2018

Le principe d'emprunt et de réorganisation : élément-clé au coeur de l'enseignement explicite !

Le principe d'emprunt et de réorganisation est une des pièces maîtresses au coeur de la théorie de la charge cognitive et peut expliquer à lui seul une part importante de l'efficacité démontrée de l'enseignement explicite. Il a toute sa place au b.a.-ba de la profession d'enseignant.


dimanche 7 octobre 2018

Empathie et théorie de l’esprit : l’ancrage social des apprentissages

Nous interprétons constamment les actions, les gestes, les visages des uns et des autres en termes d'états mentaux et d’émotions sous-jacentes, afin de se figurer ce qu’ils pensent et ressentent et ce qu’ils sont sur le point de faire ensuite. Il s’agit d’une caractéristique fondamentale de l’espèce humaine qui nous permet de prendre part à des groupes sociaux.


mercredi 3 octobre 2018

Hauts potentiels en contexte scolaire : une problématique non spécifique

En Communauté française de Belgique, un document d’accompagnement est mis à disposition des enseignants depuis 2013 : « Enseigner aux élèves à hauts potentiels ». Malheureusement son contenu, pavé de bonnes intentions, véhicule quelques mythes sur la problématique et se fait le relais de conceptions biaisées. Il préconise également des démarches de différenciation n’ayant pour certaines pas de preuves de leur efficacité (intelligences multiples ou mind map).

Indirectement, il fournit également l'occasion de faire le bilan de ce dit la recherche actuellement sur le sujet :


dimanche 30 septembre 2018

Liens et ouvertures propres au modelage en enseignement explicite

La pratique du modelage ouvre des perspectives et des leviers sur différents développements intéressants. Cela se produit à travers les images mentales du succès, les exigences académiques, un apprentissage durable et en profondeur, l’auto-efficacité ou l’approche orientante.


mercredi 26 septembre 2018

Pratiques et techniques de modelage en enseignement explicite

Quelques aspects pratiques et techniques propres au modelage d’habiletés : importance des exemples, des contre-exemples et des connaissances préalables dans le modelage d’habiletés, et différentes techniques d’optimisation comme les paires de problèmes, les problèmes d’achèvement ou le modelage de l’évaluation.



dimanche 23 septembre 2018

Enjeux éthiques du modelage en enseignement explicite

Quels sont les rapports qu’entretient l’enseignant avec le modelage, quelle en est la dimension éthique ? Quelles valeurs révèle-t-elle ? Quelle position est-ce que l’enseignant occupe ?


mercredi 19 septembre 2018

Caractéristiques du modelage en enseignement explicite

La présentation d’une nouvelle matière en enseignement explicite débute par la présentation des concepts, règles et procédures.

En enseignement explicite, ces dimensions sont reprises sous la dénomination de « modelage ». Si le choix a été fait de donner un nom spécifique à cette étape de l’enseignement explicite, c’est qu’elle a une importance fondamentale et des particularités propres dans cette approche pédagogique.


dimanche 16 septembre 2018

Distinction entre connaissances biologiques primaires et secondaires et implications pour l’enseignement !

La distinction entre connaissances primaires et connaissances secondaires est issue des travaux de David Geary qui ont apporté une base évolutionniste éclairante aux sciences de l’éducation. Selon lui, il faut distinguer les connaissances biologiquement primaires des connaissances biologiquement secondaires.


mercredi 12 septembre 2018

Résumer et synthétiser : des stratégies cognitives à enseigner explicitement ! (partie 2 : comment former et quelles sont les limites )

La capacité à résumer et à synthétiser est une stratégie cognitive importante à développer dans le cadre d’un parcours scolaire et professionnel réussi. Elle n’est pas intuitive et bénéficie à être enseignée et entraînée.


dimanche 9 septembre 2018

Résumer et synthétiser : des stratégies cognitives à enseigner explicitement ! (partie 1 : caractéristiques et enjeux)

La capacité à résumer et à synthétiser l’information est un enjeu en éducation. De même il s’agit d’une des stratégies d’étude privilégiée d’une partie conséquente des élèves.  Quelle sont ses finalités, ses caractéristiques, ses qualités et ses faiblesses inhérentes ? Pourquoi constitue-t-elle un objet d’apprentissage en elle-même?


mercredi 5 septembre 2018

Vérification de la compréhension, un ingrédient majeur en enseignement explicite ! (Partie 4 : caractéristiques et enjeux des réponses)

L’objectif de la vérification de la compréhension va au-delà d’un simple contrôle, il est également un objet d’apprentissage en tant que tel, dans la mesure où il permet de travailler sur des attendus liés à la nature de la réponse.

Ces dimensions doivent déjà être présentes dans la façon dont le questionnement se construit. La manière avec laquelle on accompagne les élèves dans l’élaboration de leurs réponses est également essentielle.

Une quatrième et dernière partie où l'on va explorer les caractéristique et enjeux liés aux réponses.


dimanche 2 septembre 2018

Vérification de la compréhension, un ingrédient majeur en enseignement explicite ! (Partie 3 : technique du questionnement oral et variantes)

Comme l’a montré Barak Rosenshine, les enseignants les plus efficaces tendent à poser plus de questions que les enseignants les moins efficaces. Ils vérifient fréquemment si les nouveaux savoirs ont été compris par tous les élèves.

Présentation de la technique de questionnement oral en enseignement explicite et de certains développements possibles :



jeudi 30 août 2018

Pourquoi refuser la gestion mentale et les profils d’apprentissage et choisir d’enseigner explicitement des stratégies cognitives !

Je travaille dans un établissement d’enseignement secondaire belge et le "nouvel" engouement pédagogique qui touche ma région est une résurgence de la gestion mentale. Peut-être que cela tient de l’épiphénomène, mais les proportions sont loin d’être négligeables puisqu’à ce jour 20 écoles participent et les formations semblent concerner plus déjà plus de 200 enseignants !

A côté de ça, on me propose également de tester le profil d’apprentissage de mes élèves, et d’adapter mon enseignement en conséquence, selon la méthode plus récente de Jean-François Michel sur les 7 profils d’apprentissages.


dimanche 26 août 2018

Vérification de la compréhension, un ingrédient majeur en enseignement explicite ! (Partie 2 : quand, comment et pourquoi interroger ?)

Comme l’a montré Barak Rosenshine, les enseignants les plus efficaces tendent à poser plus de questions que les enseignants les moins efficaces. Ils vérifient fréquemment si les nouveaux savoirs ont été compris par tous les élèves. 

Après avoir détaillé les avantages de l'approche, développons certains de ses principes clés :


jeudi 23 août 2018

mardi 21 août 2018

samedi 18 août 2018

Enseigner explicitement en utilisant un langage limpide, économe et précis : clarté et effet de redondance !

Qui n’a pas eu d’appréhension lors de ses premières heures de cours prestées ? En tant qu’enseignant, on a beau progresser dans nos capacités d’anticipation et de compréhension de la psychologie et de l’apprentissage des élèves, donner cours s'apparente malgré tout à faire face à l’inattendu, à se livrer à une course d’obstacles aléatoire.


mardi 14 août 2018

Planification des révisions en enseignement explicite : apports des sciences cognitives

Certains enseignants considèrent qu'une fois le contenu enseigné et appris par les élèves, il n'est plus nécessaire d'y revenir. Leur devoir est accompli. Consciencieux, ils organisent quelques heures de révisions à l’approche des examens. Régulièrement, ils s’insurgent que les élèves aient oublié ce qu’ils leur ont enseigné pourtant quelques mois auparavant.


vendredi 10 août 2018

De l’alignement curriculaire en enseignement explicite à l'adoption de stratégies métacognitives !

L'efficacité de l'enseignement présuppose qu’il y ait une correspondance, que l’on appelle alignement curriculaire, entre ce que prescrivent les programmes, ce que l’enseignant fait en classe et l'évaluation réalisée au terme des apprentissage. Tout cela repose sur différentes conditions et actions qui peuvent être renforcées par l’adoption de stratégies métacognitives.


lundi 6 août 2018

vendredi 3 août 2018

L'effet du problème résolu et du problème à compléter

Dylan Wiliam qualifiait récemment sur Twitter la théorie de la charge cognitive de "chose la plus importante que les enseignants doivent savoir". Au coeur de cette théorie, John Sweller présente l’effet du problème résolu (worked example effect) comme étant "le plus important des effets mis en évidence". Avec un tel statut emblématique, il est pertinent de s’y intéresser:

mercredi 1 août 2018

Des stratégies en enseignement explicite pour rendre visible le succès !

Les élèves ont du mal à identifier à quoi ressemble le succès, particulièrement lorsque ce qu'on leur demande exige de l'élaboration, du raisonnement ou de la discrimination. Le pendant adopté face à cela serait que l’enseignant rende explicites les processus utilisés pour résoudre une tâche complexe.  Première approche générale la question avant un second article sur le cas particulier des problèmes résolus:


dimanche 29 juillet 2018

samedi 28 juillet 2018

Comment envisager l'étude distribuée en tant que stratégie efficace ?

John Hattie lui attribue un d = 0,71 dans son livre Visible Learning (2008), pour le réduire à d = 0,6 en 2017, ce qui reste toutefois un facteur d’efficacité important. La pratique distribuée (distributed practice) ou effet d’espacement (spacing effect) décrit le fait de répartir dans le temps les apprentissages liés à une matière spécifique, plutôt que de les concentrer sur une période donnée (massed practice). Mais comment l’appliquer en tant que stratégie d’étude pour les élèves?

vendredi 27 juillet 2018

L'effet d'espacement, un facteur pertinent d’intégration stratégique des connaissances !

John Hattie lui attribue un d = 0,71 dans son livre Visible Learning (2008), pour le réduire à d = 0,6 en 2017, ce qui reste toutefois un facteur d’efficacité important. La pratique distribuée (distributed practice) ou effet d’espacement (spacing effect) décrit le fait de répartir dans le temps les apprentissages liés à une matière spécifique, plutôt que de les concentrer sur une période donnée (massed practice). Après avoir décrit le phénomène, réfléchissons maintenant à son intégration en classe:

jeudi 26 juillet 2018

Importance de la pratique distribuée et de l'effet d'espacement !

John Hattie lui attribue un d = 0,71 dans son livre Visible Learning (2008), pour le réduire à d = 0,6 en 2017, ce qui reste toutefois un facteur d’efficacité important. La pratique distribuée (distributed practice) ou effet d’espacement (spacing effect) décrit le fait de répartir dans le temps les apprentissages liés à une matière spécifique, plutôt que de les concentrer sur une période donnée (massed practice).


mercredi 25 juillet 2018

Les organisateurs graphiques, un outil pertinent d’intégration stratégique des connaissances !

Dans leur méta-analyses, John Hattie leur donne un d = 0.41 en 2008 et Robert Marzano un d = 0.48 en 1998. Les organisateurs graphiques ne sont donc pas à négliger en termes d'efficacité éducative. Ils permettent une augmentation de l'apprentissage à long terme tout en en faisant le lien avec les connaissances antérieures. Ils constituent un outil d’intégration stratégique. 


dimanche 22 juillet 2018

Importance des connaissances préalables, cas de l’environnement personnel et inhibition des conceptions alternatives

David P. Ausubel écrivait en 1968 : Si j’avais à réduire toute la psychologie de l’apprentissage à un seul principe, je le formulerais ainsi : le plus important facteur susceptible d’influencer l’apprentissage est le bagage de connaissances que l’individu possède déjà. Informez-vous de cela et enseignez en conséquence.



samedi 21 juillet 2018

Idées maîtresses et schémas cognitifs, mêmes objets de connaissance fondamentaux ?

Le principe des idées maîtresses, Big Ideas, vient de l’approche instructionniste, Direct Instruction (DI). L'Enseignement Direct (DI) est un modèle d'enseignement efficace, explicite et dirigé par l'enseignant, développé par Siegfried ("Zig") Engelmann et son équipe dans les années 1960.



vendredi 20 juillet 2018

Importance, effets et optimisation des objectifs d'apprentissage!

L'établissement de buts et d'objectifs d'apprentissage a été identifié comme l'une des stratégies à haut rendement par la recherche en éducation. Au niveau des méta-analyses, Robert Marzano leur a attribué une ampleur d’effet d=0.97 en 2001 et John Hattie un d=0.68 en 2017. On est au-delà de l’effet moyen interprété pour le d de Cohen, il s’agit donc d’un facteur efficace à ne pas négliger pour les enseignants:


mercredi 18 juillet 2018

mardi 17 juillet 2018

Inégalités scolaires et reproduction sociale

Tout commence par trois manifestations de l’inégalité scolaire présentées dans le livre « Enseignement explicite et réussite des élèves », à la fois saisissantes et sans réelles surprises. Elle m'amènent à retrouver le « principe de la ségrégation scolaire » de Pierre Bourdieu, avant d'en trouver une actualisation par le sociologue belge Hugues Draelants, dont je propose une synthèse.