Enseignement explicite


Qu'est-ce que l'enseignement explicite?

  1. Origine, validité, qualité et attrait de l'enseignement explicite !
  2. Approche par découverte ou enseignement explicite, un choix?
  3. L’enseignement explicite est-il un apprentissage passif ou actif ? Mise en perspective de cette dichotomie !
  4. Dichotomie des stratégies d’enseignement : stratégies centrées sur l'élève ou sur l'enseignant?

Préparation et planification

  1. Importance, effets et optimisation des objectifs d'apprentissage!
  2. Idées maîtresses et schémas cognitifs, mêmes objets de connaissance fondamentaux ?
  3. Importance des connaissances préalables, cas de l’environnement personnel et inhibition des conceptions alternatives
  4. Les organisateurs graphiques, un outil pertinent d’intégration stratégique des connaissances !
  5. L'effet d'espacement, un facteur pertinent d’intégration stratégique des connaissances !
  6. Des stratégies en enseignement explicite pour rendre le succès visible !
  7. L'emblématique effet du problème résolu !
  8. Un équilibre en enseignement explicite entre étayage préventif et effet de renversement dû à l’expertise !
  9. De l’alignement curriculaire en enseignement explicite à l'adoption de stratégies métacognitives !
  10. Planification des révisions en enseignement explicite et apports cruciaux des sciences cognitives !

Interaction et déroulement


Lors de l'enseignement d'une compétence ou d'une stratégie basée sur des concepts et sur des règles, la structure  de la leçon comprend généralement trois phases :

(1) Le modelage, durant lequel l'enseignant montre aux élèves comment exécuter l'habileté après avoir enseignée les concepts et les règles.

(2) La pratique dirigée ou guidée, durant laquelle l'enseignant guide les élèves dans l'exécution de l'habileté) ;

(3) La pratique autonome ou indépendante, durant laquelle les élèves exécutent la compétence sans l'aide de l'enseignant.

(3) Pratique autonome

  1. Pratique autonome ou indépendante au cœur de l’enseignement explicite : le pilotage de l’enseignant
  2. Pratique autonome ou indépendante au cœur de l’enseignement explicite : maîtrise, automatisation et mémorisation chez l’élève
  3. Un artefact en enseignement explicite : la pratique coopérative
  4. Quelle place pour l’interdépendance en pratique autonome ?
  5. Une dichotomie de l’offre et de la demande pour la remédiation dans le Pacte d’Excellence ? L'enseignement explicite : une solution adéquate.
  6. Pourquoi organiser des travaux de groupe?
  7. Apprentissage coopératif : conditions, cohérence et complémentarité avec l'enseignement explicite !

1 commentaire:

  1. Merci pour cette rubrique !
    Plusieurs de vos articles référencés sur le site Form@PEx.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer