dimanche 19 novembre 2023

Conditions, critères et finalités des objectifs d’apprentissage

Préciser dans un objectif d’apprentissage la performance ou le comportement que doivent manifester les élèves permet de clarifier les attentes et leur évite de devoir les deviner. Il permet également à l’enseignant de concevoir son enseignement pour soutenir pleinement l’apprentissage de ses élèves.

(Photographie : salutour)




Les objectifs d’apprentissage comme élément central d’un alignement curriculaire


Dans la démarche de détermination d’un objectif d’apprentissage, nous identifions le type d’activité qui sera accepté comme preuve de leur apprentissage lors de l’évaluation. 

Cela nous permet de choisir des activités et des processus pédagogiques pertinents pour notre enseignement, pour la pratique des élèves et pour l’évaluation. 

Parallèlement, les objectifs d’apprentissage fournissent une base pour évaluer l’adéquation de ressources externes préparées par d’autres (collègues, manuels, conseillers pédagogiques, etc.).



Préciser les conditions d'application des objectifs d’apprentissage


Des objectifs d'apprentissage précisément rédiges s'accompagnent à la fois de critères de réussite pour leur maitrise et de conditions qui vont préciser de quelles manière ils seront évaluées et par quels types et niveaux de questions.

En effet, la simple précision du comportement final ou de la production attendue peuvent être insuffisantes si elles peuvent correspondre à une large variété de tâches qui diffèrent dans leur niveau de complexité. 

Par exemple : 
  • « Énoncer le symbole chimique de chacun des éléments principaux » 
    • Cet objectif d'apprentissage n'est clairement délimité que lorsque la liste des éléments principaux été communiquée. 
  • « Résoudre une équation du second degré »
    • Cet objectif d'apprentissage peut présenter différents niveaux de difficulté qui doivent avoir été précisés. 
    • Certaines équations peuvent être simples et faciles à résoudre. D’autres peuvent être nettement plus complexes et demander de multiples manipulation. Les élèves doivent pouvoir s'attendre au niveau de complexité attendu pour se préparer utilement.
  • "Résoudre des problèmes sur les annuités et les tableaux d'amortissement".
    • Dans ce cas, il est utile de préciser si l'élève peut disposer d'un formulaire ou d'un programme sur une calculatrice pour faciliter la résolution ou non.
Dans certains objectifs d’apprentissage, il importe de déterminer les conditions au niveau de la variété de tâches concernées, dans d'autres il faut préciser les outils autorisé ou le temps disponible.

Nous voulons éviter que les élèves puissent faire des erreurs d’interprétation concernant les attentes liées aux objectifs d'apprentissage.

Par exemple :
  • Un élève pourrait étudier que les symboles chimiques des 30 premiers éléments et un autre pourrait étudier les 100 premiers éléments. 
  • Un élève pourrait être capable de résoudre une équation du second degré basique et un autre pourrait s’être préparé à des cas complexes. 
Sans conditions certains élèves peuvent ne pas se préparer suffisamment pour certains objectifs d'apprentissage et trop se préparer pour d'autres. Soit un élève peut étudier trop peu et échouer à l’évaluation d’un objectif d’apprentissage, soit il peut étudier trop et gaspiller un temps plus utile à l’étude d’autres objectifs. Grâce aux conditions, l’objectif d’apprentissage doit pouvoir permettre à l’élève de se réguler.
 
La connaissance des conditions liées aux objectif d'apprentissage aide les élèves à préciser le contenu, les efforts et l’approche suivie lors de l’apprentissage. 



Rédiger des conditions en lien avec un objectif d’apprentissage


Pour communiquer efficacement un objectif d’apprentissage de manière précise, nous devons déterminer les conditions que nous imposerons à l’élève au moment où il devra prouver qu’il a atteint l’objectif par son comportement ou sa performance.

La question peut se poser du niveau de détail que doit comporter la définition du comportement attendu. Elle doit être suffisamment précise pour que le comportement final puisse être reconnu par une autre personne compétente, et pour que d’autres comportements possibles ne puissent pas être confondus avec le comportement désiré. 

Il importe d’être assez précis pour que d’autres personnes (enseignants ou élèves) comprennent l’objectif d’apprentissage aussi bien que nous-mêmes.

La condition doit permettre de répondre aux conditions suivantes : 
  1. À quelles informations l’élève a-t-il droit ?
  2. Qu’est-ce qui est refusé à l’élève ? 
  3. Quelles sont les aptitudes exclues de l’objectif ?
  4. Quelles sont les conditions dans lesquelles le comportement évalué devra se manifester ? 
Une manière de clarifier aisément les conditions dans lesquelles une action doit se produire consiste à ajouter un exemple représentatif à l’objectif. C’est parfois utile, mais cela ne doit pour autant pas devenir systématique.

L’inclusion d’un exemple-test peut permettre d’économiser une ou plusieurs phrases descriptives en cernant plus directement les conditions. Ainsi, il est parfois plus facile de laisser l’objectif tel quel, et d’y ajouter un exemple-test. 

Le choix entre un exemple-test et un descriptif se fait en fonction de l’élément qui est le plus clair et simple à comprendre. La clarté de l’objectif compte plus que tout le reste.



Utilité de critères en lien avec les objectifs d’apprentissage


Une fois que nous avons décrit ce que l’élève doit être capable de faire et les conditions de la réalisation, nous pouvons accroitre encore la précision et l’utilité d’un objectif d’apprentissage. Il nous reste à décrire le niveau de qualité attendu.

Pour préciser le niveau du travail que nous attendons de nos élèves, nous pouvons développer les critères d’une performance acceptable. L’idée est de spécifier les performances minimales en ce qui concerne un objectif d’apprentissage. Les critères déterminent ce que doit faire un élève pour réussir. 

Ces critères sont nécessaires à la fois pour la conception des questions d’évaluation et pour leur correction. Ils fournissent des indications précieuses à la fois pour l’enseignant et pour ses élèves. 

Pour autant, tous les critères n’ont pas la même valeur. Certains peuvent avoir relativement peu d’importance et d’autres sont incontournables. 

Établir des critères pour un objectif donné est une façon de communiquer un aspect important de ce que nous exigeons de nos élèves. Ils seront mobilisés lors de la pondération.

L’élaboration de critères peut demander une réflexion soutenue, déterminante et partagée entre collègues. Il peut s’agir de rendre tangibles des éléments qui peuvent au départ paraître intangibles ou indéfinis dans les réponses des élèves. Une manière de procéder est de réaliser une analyse de l’objectif d’apprentissage.



Détermination des critères par l’analyse de l’objectif d’apprentissage


L’analyse de l’objectif d’apprentissage a pour enjeu d’amener à la définition de critères. 

Cette démarche peut être utilisée chaque fois que nous sentons qu’il est important pour les élèves de posséder certaines attitudes ou démarches dans la démonstration de leur apprentissage. L’enjeu est de considérer ces notions abstraites pour les analyser concrètement sous forme de performances précises et documentées qui les définissent.

Une fois cela fait, il est possible de préciser clairement ce qui doit être accompli pour que ces notions soient traduites en un ou plusieurs critères précisant une conduite appropriée. 

Avec nos connaissances, notre expertise et notre expérience, nous devons déterminer ce qu’un élève doit effectuer pour que son travail soit considéré comme acceptable. 

Nous cherchons à déterminer le critère souhaité en lien avec un objectif d’apprentissage :
  • Il pourra s’observer dans les faits par des performances limitées ou des performances excellentes.
  • En fonction du critère, des erreurs considérables peuvent parfois être jugées acceptables, parfois au contraire aucune erreur ne peut être tolérée.



Délimiter les critères pertinents pour un objectif d’apprentissage


Seuls les critères importants pour la tâche d’évaluation doivent être imposés. 

Une manière de fixer un critère est de répondre aux questions suivantes : 
  1. Quelle doit être la compétence démontrée par l’élève ? 
  2. Quelle doit être le niveau de qualité de la performance selon différents aspects afin qu’une amélioration ultérieure ne soit plus qu’une question d’entrainement ?
Pour certains objectifs d’apprentissage, il peut être utile d’introduire la notion de temps limite comme critère en lien avec une performance acceptable. 

Cette notion de temps limite intervient par exemple dans la plupart des examens ou des concours où les élèves doivent remettre leurs copies à une heure donnée. 

Si la rapidité est une caractéristique importante de la performance à réaliser, il faut bien sûr la spécifier clairement, car on évite ainsi de faire deviner aux élèves ce que l’on attend d’eux. L’indiquer dans les objectifs permet à un plus grand nombre d’élèves d’atteindre les performances demandées. Si la rapidité n’est pas fondamentale, il ne faut pas imposer un temps limite. 

Pour d’autres objectifs d’apprentissage, l’exactitude d’une performance peut avoir plus d’importance ou une autre qualité peut être essentielle, par exemple le degré de précision d’une réponse.

Si un critère a été clairement décrit dans un document au sein du cours, il suffit d’y renvoyer dans l’énoncé de l’objectif. Si la performance comprend plusieurs étapes, et qu’il en existe une liste reconnue, il vous suffit de renvoyer à cette liste pour la description des critères.



Pièges potentiels liés à la définition d’objectifs d’apprentissage


L’objectif d’apprentissage n’est jamais un point de détail, une obligation administrative ou un aspect secondaire d’un cours.

La raison première d’un objectif d’apprentissage est d’aider l’enseignant à déterminer un contenu et des procédés pédagogiques. Transformé en objectif d’apprentissage, il permettra à l’élève de réguler son apprentissage de manière efficace face aux attentes.

Un objectif d’apprentissage décrit des performances ou des comportements que les élèves doivent être capables de manifester. Il ne décrit pas les processus ni les procédés pédagogiques. L’objectif d’apprentissage décrit toujours ce que l’élève doit faire, et non comment l’enseignant doit l’enseigner. 

Sous forme d’objectif d’apprentissage pour d’autres enseignants et sous forme d’objectif d’apprentissage pour les élèves concernés, il doit décrire la même performance que celle voulue par l’enseignant qui l’a rédigée. 



Une liste de vérification pour la rédaction d’objectifs d'apprentissage


  1. Un objectif d’apprentissage n’est pas la simple présentation ni le résumé de contenus d’un cours, mais il décrit des intentions d’apprentissage.
  2. Un objectif d’apprentissage exprime un résultat concret attendu et n’aborde pas le processus pédagogique qui sera mobilisé par l’enseignant. 
  3. Un objectif d’apprentissage décrit et rend explicite la performance ou le comportement que doit accomplir l’élève pour démontrer son apprentissage.
  4. Lorsque la performance est d’ordre mental ou abstrait, un indicateur de comportement (simple et direct) doit permettre de juger si la performance est atteinte ou non.
  5. Un objectif d’apprentissage décrit les conditions dans lesquelles s’accomplit la performance. Un exemple-test ou des éléments descriptifs sont ajoutés à cette intention.
  6. Les critères de réussite précisent le niveau de la performance acceptable attendue de l’élève au moment où s’achève l’enseignement.


Mis à jour le 22/03/2024

Bibliographie


Robert F. Mager (2005), Comment définir des objectifs d’apprentissage, DUNOD.

0 comments:

Enregistrer un commentaire