mardi 19 juillet 2022

L’importance des mécanismes dans le développement professionnel des enseignants

Quel que soit le type d’enseignement ou le cadre scolaire, la qualité de l’enseignement est le facteur modifiable qui peut faire la plus grande différence dans l’apprentissage et la réussite des élèves. Prodiguer un enseignement de haute qualité améliore les résultats des élèves.

(Photographie : James Turnley)



Nous devons par conséquent viser à améliorer l’efficacité de l’enseignement. La recherche en sciences de l’éducation et en sciences cognitives a mis en évidence des pratiques qui ont une valeur ajoutée et méritent d’être mises en œuvre. Pour ce faire, nous devons passer par un développement professionnel efficace.

Mais qu’est-ce qu’un développement professionnel efficace ? C’est cette question qu’aborde le rapport « Effective Professional Development Guidance Report » de l’Education Endowment Foundation paru en 2021 et que nous allons explorer. 



Une définition du développement professionnel


Le développement professionnel des enseignants peut être défini comme étant :
  1. Une activité structurée et organisée,
  2. Destinée à être suivie par des enseignants et
  3. Visant à améliorer leurs compétences professionnelles.
Le développement de la capacité à enseigner implique que l'accent est mis:
  • Sur les pratiques d’enseignement, ce qui sous-entend un large panel de compétences :
    • Elles incluent tous les aspects de la communication, du langage, de l’instruction, de l’évaluation ou différentes problématiques scolaires concernant directement les élèves. 
    • Elles excluent les programmes de formation technologiques centrés sur l’utilisation d’un logiciel ou d’un outil numérique ou qui ne comportent qu’un élément de formation très bref ou symbolique.
  • Sur les compétences professionnelles plutôt que sur le simple enseignement des connaissances :
    • Elles distinguent le développement professionnel de l’introduction ou de la mise à niveau face à de nouveaux programmes scolaires qui ne comportent qu’un élément de formation bref et symbolique. 
    • Elles distinguent le développement professionnel des activités visant simplement à fournir aux enseignants des mises à jour générales sur les activités ou les politiques scolaires ou celles de l’établissement.
Le développement professionnel regroupe des activités structurées visant à améliorer les compétences professionnelles et les pratiques des enseignants en classe en vue d’un impact positif sur la réussite des élèves. 

Par conséquent, il se distingue également d’un développement personnel qui ne viserait que l’enseignant sans perspective directe d’impact sur les élèves.

Un développement professionnel efficace constitue un outil crucial pour développer la qualité de l’enseignement et améliorer les résultats des élèves en classe et plus largement dans le système scolaire. 

Compte tenu de ces visées, un développement professionnel efficace doit être fondé sur des données probantes et son contenu doit toujours provenir de sources fiables.

Par conséquent, il importe d’accorder une attention particulière à la manière dont le développement professionnel est à la fois conçu et mis en œuvre pour améliorer les résultats des élèves.

Le développement professionnel peut être envisagé à trois niveaux :
  • la forme, 
  • le programme suivi
  • les mécanismes mis en œuvre. 



Différentes formes de développement professionnel pour les enseignants


Une forme de développement professionnel est un type ou une catégorie définis par un ensemble de caractéristiques communes. Le développement professionnel n’existe pas que dans un seul format mais en connait plusieurs qui sont parfois intégrés.

Voici quelques exemples en dehors de la session de formation typique où un formateur interagit et fournit un exposé à un groupe d'enseignants :
  • Le cadre du coaching (ou accompagnement pédagogique) : 
    • Les enseignants ont la possibilité d’échanger avec un ou plusieurs experts pour discuter de leurs pratiques en classe sur une base individuelle, régulière et soutenue. 
    • Les experts peuvent observer l’enseignant en action en classe ou lors de jeux de rôles sans les élèves. Ils offrent alors une rétroaction et un soutien pour développer la maîtrise de la pratique ciblée ou de compétences pédagogiques spécifiques.
  • La lesson study (étude collective d’une leçon [voir : https://eduveille.hypotheses.org/8809]) : 
    • Un groupe d’enseignants travaille ensemble et l’un d’entre eux donne une cour devant ses collègues.
    • Les enseignants discutent de la leçon et l’analysent en collaboration dans le but de l’améliorer.
  • Les communautés d’apprentissage professionnelles, 
    • Les enseignants se réunissent en groupes, au fil du temps, pour discuter et analyser la pratique, dans le but d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences. 
    • Ils s'observent mutuellement et périodiquement en classe et se donnent une rétroaction.
La définition de grands types et catégories de formes de développement professionnel pourrait être utile, mais elle présente différentes faiblesses. Ces formes sont rarement définies de manière claire et cohérente :
  • Si nous prenons le cas des communautés d’apprentissage professionnelles, certaines définitions incluent une analyse de l’impact sur les élèves, d’autres non. 
  • Certaines formes de développement professionnel font appel à des conseillers experts, d’autres non. 
  • Certaines formes de développement professionnel prennent un ancrage dans une éducation fondée sur des données probantes, d’autres non.
  • Dans le cadre du coaching pédagogique, certains encouragent les enseignants à répéter leurs compétences en dehors de la classe, d’autres dans la classe. Certaines incluent une pratique délibérée, d’autres ne l’imposent pas.
  • Dans le cas de la lessons study, il existe des manières très différentes de les mettre en œuvre.
La divergence dans les définitions et la mise en œuvre de formes de développement professionnel entrainent une confusion et un chevauchement considérable dans la conception et la mise en œuvre. 

Il peut être très difficile de les adopter facilement et de préjuger de leur qualité et de leur efficacité. Le niveau de la forme de développement professionnel n’est pas suffisant pour s’assurer de la qualité de la mise en œuvre et de la conception d’un dispositif. 

Il est fondamental de s'intéresser à un niveau plus sous-jacent et analyser les pratiques de développement professionnel en tant que telles et considérer comment elles peuvent être effectivement intégrées à une formation continue..



Les programmes de développement professionnel


Les programmes de développement professionnel sont des ensembles spécifiques d’activités et de contenus qui sont associés à des institutions ou à des fournisseurs spécifiques.

Les activités sont parfois clairement spécifiées dans un manuel de référence et un dossier de ressources. Le programme lui-même peut avoir un nom de marque spécifique.

Les programmes de développement professionnel peuvent être gérés par des organismes indépendants et des équipes dédiées. Ils peuvent avoir des objectifs clairement définis.

Dans ce cas, les écoles souscrivent à une aide de service. Elles sont alors suivies par des formateurs et reçoivent des dossiers de ressources détaillés pour organiser des ateliers mensuels ou des journées de formations. Alternativement, des enseignants peuvent s’inscrire individuellement à de tels programmes. 

L’identification de programmes de développement professionnel efficaces peut s’avérer très utile. Le programme peut être reconnu, avoir des sponsors, se construire une certaine crédibilité. La situation est alors facile pour les écoles qui peuvent décider d’y souscrire et s’engager à les mettre en œuvre directement de manière programmée. De tels programmes de développement professionnel peuvent être accompagnés d’instructions claires. Ils peuvent prendre la forme d’interventions.

La difficulté est que de tels programmes même s’ils sont efficaces peuvent ne pas être disponibles pour toutes les écoles qui souhaitent les acheter. Il peut y avoir des contraintes de ressources, de disponibilité ou de géographie. Il se peut également que certains besoins d’une école ne correspondent pas à un programme. Il y a un relatif manque de souplesse à la logique des programmes qui fait qu’ils ne sont pas une solution par défaut pour le développement professionnel efficace.



Les mécanismes du développement professionnel


Lorsque des programmes externes de qualité ne sont pas disponibles ou accessibles, les chefs d’établissement peuvent réfléchir aux mécanismes qui pourraient être utiles lors de leur propre processus de conception du développement professionnel.

Ces mécanismes sont des principes, des pratiques et des pièces fonctionnelles qui, associées entre elles, optimisent les chances de mener à un développement professionnel efficace.

Les mécanismes sont les principaux éléments constitutifs du développement professionnel :
  • Ils sont observables.
  • Ils peuvent être reproduits.
  • Leur fidélité peut être vérifiée par des listes de contrôle portant sur la conception et la mise en œuvre.
  • Ils ne pourraient pas être supprimés sans rendre le développement professionnel moins efficace.
  • Ils doivent être étayés par des preuves de leur efficacité issues de la recherche sur le développement professionnel.

Parmi les exemples de mécanismes, nous pouvons citer : 
  • Le réexamen de l’apprentissage antérieur
  • L’enseignement explicite 
  • La fixation d’objectifs : dans le cadre du développement professionnel, les enseignants se fixent et conviennent d’un objectif.
  • La rétroaction : Le développement professionnel assure le suivi et fournit un retour d’information aux enseignants.
  • La planification de l’action : Les enseignants sont invités à établir un plan d’action détaillé pour s’assurer qu’ils modifient leur pratique.

Ces mécanismes fournissent des éléments de base précis et clairs pour le développement professionnel.

Plus un programme de développement professionnel comporte de mécanismes validés, plus son impact sur les résultats des élèves est susceptible d’être important. Plus le nombre d’éléments constitutifs est élevé, plus les chances de réussite sont grandes.

Quelle que soit la forme de développement professionnel utilisée, plus les mécanismes sont nombreux, plus il est probable qu’ils auront un impact positif sur les résultats des élèves. Il est donc plus logique de se concentrer sur ces mécanismes, qui semblent être les déterminants du succès.

Lorsque des programmes efficaces de haute qualité ne sont pas disponibles, il est préférable de s’assurer que le développement professionnel conçu ou sélectionné, inclut autant de ces mécanismes que possible.

Toutefois, si les mécanismes du développement professionnel sont fondamentaux, il est important de souligner l’importance égale du contenu. Nous devons nous assurer que les enseignants reçoivent un contenu fondé lui-même sur des preuves.

Mis à jour le 21/08/2023

Bibliographie


Education Endowment Foundation, Effective Professional Development Guidance Report, 2021 

0 comments:

Enregistrer un commentaire