mercredi 27 juillet 2022

Élaborer un développement professionnel efficace en combinant des mécanismes : techniques et pratiques

Si nous voulons concevoir ou proposer à des enseignants un développement professionnel efficace, celui-ci va être appelé à jouer quatre rôles essentiels.

Nous devons :

  • Développer les connaissances des enseignants : 
  • Motiver les enseignants
  • Développer des techniques d’enseignement 
  • Ancrer dans la pratique

(Photographie : Dalton Rooney)



Les mécanismes d’un développement professionnel efficace peuvent être subdivisés en quatre groupes correspondants à chacun de ces rôles.

Plus le développement professionnel comprend de mécanismes et les met en œuvre efficacement, plus son impact sur les résultats des élèves est susceptible d’être important.

Qu’implique exactement chaque mécanisme ? Selon quels principes peut-on sélectionner des mécanismes et les combiner ?

Nous allons décrire ici des mécanismes liés à la technique et à la pratique.



Développer des techniques d’enseignement 


Un développement professionnel efficace est susceptible de fournir aux enseignants les techniques dont ils ont besoin pour améliorer leur pratique. Dans un premier temps, les enseignants doivent acquérir des connaissances, puis être motivés pour les mettre en pratique. Dans la foulée des techniques d’enseignement concrètes fourniront les outils nécessaires pour agir et changer la pratique.

Cinq mécanismes développent les techniques d’enseignement :
  • Enseigner explicitement aux enseignants la manière d’exécuter une technique
  • Organiser un soutien social pratique
  • Modéliser la technique
  • Délivrer une rétroaction
  • Assurer une répétition de la technique



Enseigner explicitement aux enseignants la manière d’exécuter une technique


Il va de soi qu’au centre de tout programme de développement professionnel efficace, il y aura probablement la fourniture d’un enseignement explicite bien pensé, clair et guidé. Il aidera les enseignants à développer des techniques efficaces. Cet enseignement explicite doit être étayé par des preuves et provenir de sources fiables.

Les programmes de développement professionnel qui comprennent des instructions claires et réfléchies sur les techniques ont plus de chances d’avoir un impact positif sur les résultats des élèves.



Organiser un soutien social pratique


Dans divers contextes, à l’intérieur et à l’extérieur de l’enseignement, le soutien par les pairs peut favoriser le développement professionnel. Les pairs partagent souvent un langage, une culture, des valeurs et des connaissances communes concernant les problèmes auxquels ils sont confrontés. Ils sont souvent en mesure de fournir une assistance émotionnelle ou informative qui aidera un enseignant à améliorer sa pratique.

Le développement professionnel qui organise un soutien social est, par conséquent, plus susceptible d’améliorer les résultats des élèves et cela pourrait être offert en utilisant une variété de méthodes. 

Par exemple :
  • Dans une relation de coaching, dans laquelle un coach expert offre un soutien et une assistance par les pairs
  • Par des coup de fil, des rencontres, des échanges de mails ou par visio, de manière régulière un certain nombre d’enseignants participants pourraient discuter de la manière dont ils appliquent les contenus du développement professionnel
  • Par le fait qu’au moins deux enseignants de chaque école, phase ou département participent à la formation afin que, par la suite, ces collègues puissent se soutenir mutuellement tout au long du programme.



Modéliser la technique


Le modelage est la mise à disposition d’un échantillon observable de performance, soit directement en personne, soit indirectement (par un film ou des images), pour qu’un enseignant puisse y réfléchir ou l’imiter. Cela peut aider à l’apprentissage d’une technique.

Par exemple, dans le cadre d’un programme de développement professionnel conçu pour améliorer la gestion du comportement des enseignants, nous pouvons montrer aux enseignants des vidéos montrant comment établir des routines efficaces au début d’une leçon. Alternativement, un praticien expert peut leur montrer de visu comment faire.

L’apprentissage à partir de ces exemples pratiques permet aux enseignants d’observer les problèmes et leurs solutions avant d’y être confrontés eux-mêmes.



Délivrer une rétroaction


Le fait de suivre les performances des participants et de leur offrir un retour d’information pour les aider peut également contribuer à l’amélioration des résultats du développement professionnel et des performances ultérieures des élèves. Les observations de soutien, accompagnées d’un retour d’information formatif, doivent être clairement différenciées des observations de cours à fort enjeu liées à des objectifs d’évaluation.

De nombreuses études ont démontré l’impact variable que peut avoir le retour d’information, mais, en moyenne, il est associé à un effet positif sur les performances. 

Il peut donc être fructueux de l’intégrer au développement professionnel en faisant appel à des coachs ou à des pairs. Par exemple, leur rôle peut être de surveiller et d’observer les performances avant de fournir un retour d’information écrit ou verbal. Ils effectuent plusieurs fois la même démarche, en attendant que le participant agisse entretemps en fonction de ce retour d’information pour s’améliorer.



Répétition de la technique


Une pratique et une répétition rapide d’une technique, au moins une fois dans un contexte extérieur à la salle de classe, peuvent aider les enseignants à améliorer leurs compétences et à ancrer des habitudes. Par exemple, dans le cadre d’un programme de formation pour les enseignants sur la manière d’améliorer le retour d’informations aux élèves, les enseignants peuvent réaliser un exercice de jeu de rôle. Dans celui-ci, ils s’entraînent à fournir un retour d’informations verbal stimulant aux élèves.



Ancrer dans la pratique


Une fois que les enseignants ont acquis des connaissances, qu’ils ont été motivés et que nous leur avons enseigné des techniques, les programmes de développement professionnel doivent les aider à intégrer efficacement la pratique. Nous voulons nous assurer qu’ils continuent à changer leur comportement et à améliorer leur enseignement. 

Quatre mécanismes peuvent être déployés à cet effet :
  • Fournir des incitations et des indices
  • Encourager la planification des actions
  • Encourager l’autocontrôle
  • Encourager la répétition en fonction du contexte


Fournir des incitations et des indices


Pour s’assurer que les enseignants continuent de modifier et d’améliorer leur pratique, le développement professionnel peut choisir de fournir une série d’incitations et d’indices qui les poussent et leur rappellent d’adopter certains comportements.

Un formateur en développement professionnel peut inviter les enseignants formés à intégrer les leçons apprises en leur envoyant un courriel ou en leur téléphonant tous les quinze jours.



Encourager la planification de l’action


La planification de l’action consiste pour un enseignant à planifier la façon dont il va exécuter une technique. Son plan comprend au moins l’un des éléments suivants : le contexte, la fréquence, la durée et l’intensité de la technique. 

Il peut s’agir de la planification d’une leçon, où les enseignants peuvent tenter d’utiliser une technique apprise au cours de la formation continue, dans une leçon spécifique.

La production d’un plan d’action rend plus probable l’utilisation par l’enseignant d’une technique apprise au cours du développement professionnel.

Par exemple, comme activité finale d’une session de formation sur l’amélioration de l’enseignement dans le secondaire, nous pouvons demander aux participants de passer en revue les leçons qu’ils donneront la semaine suivante. Ils identifient alors les domaines dans lesquels ils peuvent utiliser les modèles enseignés lors de la formation.



Encourager l’autocontrôle


Le développement professionnel peut être plus efficace s’il établit une méthode permettant aux enseignants de contrôler et d’enregistrer leurs propres performances. Par exemple, on peut fournir aux enseignants des documents de réflexion à compléter dans lesquels ils enregistrent leurs actions en vue d’un objectif spécifique et réfléchissent à leur réussite.

Les enseignants peuvent noter les moments où ils pratiquent une technique et leurs réflexions à ce sujet.

Selon la théorie de l’autorégulation, ce type d’enregistrement et d’autocontrôle peut favoriser la formation d’habitudes efficaces, car il oblige les enseignants à prêter une attention particulière à leurs actions et aux effets de ces actions.



Encourager la répétition spécifique au contexte


Le dernier mécanisme consiste, pour les enseignants, à répéter un comportement dans le même contexte que celui dans lequel il est habituellement dispensé, à savoir leurs classes. Le fait de répéter la même action en classe, au moins deux fois, peut favoriser l’ancrage de la pratique.

Un enseignant peut, par exemple, recevoir une formation sur la manière de poser des questions efficaces en classe. S’assurer que cela est pratiqué et répété en classe peut aider à intégrer une nouvelle approche efficace dans le répertoire de l’enseignant.



Combler l’écart entre savoir et faire


Combler l’écart entre savoir et faire est un enjeu fondamental du développement professionnel.

Si l’intégration de la pratique fait défaut, un enseignant peut comprendre le contenu, être motivé pour s’améliorer et avoir les techniques pour le faire, mais, après un certain temps, il peut revenir à ses anciennes habitudes.

Lorsque le développement des techniques et l’ancrage de la pratique sont absents, cela peut conduire à un « écart entre savoir et faire ». Dans ce cas, un enseignant peut être pleinement conscient de ce qu’il doit faire et être motivé pour le faire. Malheureusement, il ne sait pas comment s’y prendre et ne dispose pas des outils nécessaires.

Lorsque seul le développement des connaissances est présent, mais que les techniques et la pratiques sont négligées, les enseignants peuvent ne pas avoir la motivation et les compétences pour les mettre en œuvre.

Lorsque le développement des connaissances est absent, même si la motivation et la mise en œuvre sont présentes, les enseignants peuvent avoir mal compris et mal appliqué les connaissances initiales.

Par conséquent, i lest essentiel que le développement professionnel se préoccuppe à la fois des connaissances, de la motivation, des techniques et de la pratique pour avoir un impact sur les résultats des élèves et être efficace.



Bibliographie


Education Endowment Foundation, Effective Professional Development Guidance Report, 2021

0 comments:

Enregistrer un commentaire