vendredi 26 mars 2021

Réflexion sur les pratiques et pilotage par les données au cœur du soutien au comportement positif

Le soutien au comportement positif est un dispositif de gestion des comportements à l’échelle d’une école. Il se fonde sur la culture d’un établissement scolaire et guide celui-ci dans la réalisation de ses objectifs. Il assure un bon usage de ressources disponibles (selon une approche de réponse à l’intervention) et le développement de l’expertise de son personnel.

(Photographie : seiitchi)

Cet article est la suite de deux précédents :



Principes


L’enjeu lié à l’adoption de la mise en œuvre du soutien au comportement positif est triple :

  • Créer un climat d’apprentissage positif au sein de l’école
  • Soutenir le développement des compétences sociales de tous les élèves
  • Diminuer la fréquence des comportements inappropriés au sein de l’école

Trois composantes essentielles permettent par une mise en œuvre progressive de répondre à ces objectifs : 

  • Installer des routines et améliorer les pratiques
  • Concevoir un mode d’organisation et de responsabilités fonctionnel et clair pour tous
  • Surveiller l’évolution des paramètres par la récolte de données et s’en servir dans le pilotage du système.

L’école met officiellement en place une organisation pour garantir que la mise en œuvre précise des pratiques peut avoir lieu :

  • Organigramme des responsabilités et des processus dans le cadre du suivi et du traitement des écarts de comportements.
  • Recueil de données pour piloter les processus
  • Accompagnement et formation du personnel



Entraves potentielles


Une mise en œuvre précise et durable peut souvent être entravée par :

  • Les exigences propres à d’autres initiatives qui peuvent monopoliser les ressources, limiter la fidélité ou restreindre la généralisation
  • Le recours à des pratiques disciplinaires concurrentes réactives, punitives, permissives ou exclusives qui en limitent la cohérence
  • La tendance à n’essayer de nouvelles stratégies que brièvement puis retourner aux approches de type business as usual, ce qui conduit rarement à une utilisation précise, approfondie ou durable. 



Systématisation et adhésion


L’approche du soutien au comportement positif (SCP/PBIS) met l’accent sur l’utilisation soutenue de pratiques comportementales efficaces dans une perspective systémique. C’est pourquoi une condition de mise en œuvre est d’obtenir l’adhésion d’une large majorité du personnel (80 % minimum).

Cette perspective systémique explique pourquoi le soutien au comportement positif se traduit par des actions collectives du personnel afin de contribuer au fonctionnement de l’école dans son ensemble. Le changement se produit au niveau individuel et collectif de chaque enseignant, éducateur ou membre du personnel.




Promouvoir l’appartenance et la culture de l’école


À travers le soutien au comportement positif, lorsque nous influençons le comportement des enseignants et des élèves, nous faisons progresser l’école vers la réalisation d’un objectif commun et partagé.

  1. Le soutien au comportement positif est adapté, incorporé et avant tout en lien avec les valeurs, les missions et la culture de l’école. Il les traduit concrètement dans les interactions et le fonctionnement quotidien des différents intervenants.
  2. Des paramètres et facteurs évaluables et influençables sont choisis et leur évolution est suivie. Ils sont liés à la compétence sociale ou à la réussite scolaire. 
  3. Les approches sélectionnées dans le cadre du soutien au comportement positif s’expriment à la fois à l’échelle de chaque individu et de la collectivité, à travers les interactions scolaires. Ils sont définis pour l’école et adoptés par l’ensemble du personnel, des élèves et sont reconnus par les familles. 
  4. Tout le personnel est formé aux connaissances de base, aux pratiques efficaces en gestion de classe et aux compétences essentielles. Un accompagnement distribué dans le temps est assuré pour permettre une entrée dans le système. Les pratiques sont sélectionnées définies et systématisées à l’échelle de l’école. Elles sont diffusées à tout nouvel enseignant qui bénéficie d’un accompagnement personnalisé afin de lui permettre de les mettre en œuvre rapidement. 
  5. Les pratiques mises en place et sélectionnées sont basées sur les besoins et les valeurs de l’école. Elles sont cohérentes, efficaces et efficientes. Elles adoptent une philosophie positive, proactive, préventive et pédagogique. Elles sont soutenues par des preuves pertinentes sur le plan éducatif et sont basées sur l’utilisation consciencieuse, explicite et judicieuse des meilleures preuves de recherche disponibles.
  6. La direction de l’établissement apporte un soutien continu aux pratiques et au système mis en œuvre.
  7. L’organisation est pilotée, suivie, améliorée, renforcée et ajustée au fur et à mesure de l’évolution des données. 



Pilotage par les données


Les données regroupent essentiellement :

  • Des rapports d’enquêtes et de questionnaires sur les perceptions ou expériences liées à la discipline scolaire
  • Des observations en contexte scolaire
  • Des données statistiques (absences, exclusions de classe, rapports d’incidents, etc.). 

La collecte de données est un processus continu qui fournit des indicateurs pour :

  1. Déterminer l’adéquation entre la situation actuelle et les résultats souhaités par l’école.
  2. Identifier les domaines nécessitant une amélioration (révision des pratiques ou développement de nouvelles procédures), ainsi que ceux qui fonctionnent bien
  3. Évaluer les progrès accomplis et l’impact des interventions qui ont eu lieu ou des pratiques mises en œuvre 
  4. Maintenir et orienter l’effort en cours en fournissant un retour d’information et en diffusant les résultats vers les personnes concernées.
  5. Prendre des décisions en fonction de l’évolution des tendances générales et de l’impact des pratiques
  6. Guider la sélection des pratiques à privilégier et identifier les interventions et adaptations nécessaires à la mise en œuvre



Bibliographie


Missouri Schoolwide Positive Behavior Support, Tier 1, Team Workbook, 2018–2019

0 comments:

Enregistrer un commentaire