dimanche 27 mai 2018

Sept principes de la plasticité cérébrale en lien avec l'efficacité de l'enseignement

Après avoir exploré les différentes formes de plasticité et leur mode opératoire, dans le développement du cerveau humain et l’acquisition des connaissances, retour sur sept principes essentiels et leurs implications pour l’enseignement :


(Photographie : Carl Kleiner)




1) Nous avons tous la même organisation cérébrale. Celle-ci contraint les apprentissages scolaires. Les propriétés de nos réseaux neuronaux humains encadrent les connaissances et leur confèrent des traits universels.


2) Chez l’enfant, le cerveau est particulièrement plastique. Il est doté de puissants algorithmes d’inférence statistique. La famille et l’école doivent fournir à ce « super‐ordinateur » qu’est le cerveau un environnement enrichi, structuré, varié et stimulant, et ce dès le plus jeune âge.


3) La plasticité cérébrale est modulée négativement par la peur et les émotions négatives. Les environnements familiaux et scolaires doivent par conséquent être riches en renforcements positifs, et libérés de tout sentiment de peur.


4) Il ne faut ni surestimer la plasticité ni la mythifier. Le cerveau de l’enfant est structuré dès la naissance. Cela lui confère des intuitions profondes, notamment dans le domaine des objets, de l’espace, des nombres ou du langage parlé. En contrepartie cela impose des limites à l’apprentissage. Il y a un enjeu évident à ce que les enseignants connaissent les potentiels et limites de la plasticité et comprennent dès lors comment l’optimiser.


5) L’éducation tire profit de la très longue fenêtre de plasticité de l’espèce humaine. Celle-ci n’est pas illimitée ni constante au fil du temps. Elle obéit à des règles précises. Certaines stimulations devraient absolument être fournies précocement. Il s’agit par exemple de l’exposition à une seconde langue qui idéalement devrait se faire avec des locuteurs natifs dès la maternelle.


6) L’éducation peut moduler, de façon dramatique, en positif comme en négatif, le potentiel initial de l’enfant. Les parents et les enseignants ont une responsabilité et ne doivent jamais céder au découragement. La plasticité montre que les enfants présentant des troubles ou difficultés de l’apprentissage feront preuve de larges possibilités de progrès si les conditions adéquates d’enseignement et d’accompagnement sont mises en place.


7) Le cerveau de l’enfant est structuré dès la naissance, ce qui lui confère des intuitions profondes dans le domaine des objets, de l’espace, des nombres ou du langage, mais impose également des limites à l’apprentissage. Tous les enfants se construisent au niveau cérébral d’une manière similaire. Les mêmes domaines, les mêmes concepts risquent de leur poser des difficultés similaires. Nous pouvons en déduire que les mêmes formes d’enseignement seront efficaces chez tous les enfants si elles leur sont proposées à un rythme compatible avec leur rythme de développement.



(mise à jour le 17/05/2020)

Bibliographie


Dortier, Jean-François, La plasticité, une adaptation permanente, Sciences Humaines, Hors-série n°4, décembre 2011 : https://www.scienceshumaines.com/la-plasticite-une-adaptation-permanente_fr_27967.html

Pasquinelli, Elena, Le cerveau se modifie : maturation, développement, plasticité et apprentissage, 2016, https://www.fondation-lamap.org/fr/page/34321/le-cerveau-se-modifie-maturation-developpement-plasticite-et-apprentissage

Campbell, Neil & Reece, Jane, Biologie 9e édition, Pearson, 2012

La Plasticité des réseaux de neurones  http://lecerveau.mcgill.ca

Gerrig, Richard & Zimbardo, Philip, Psychologie, 18e édition, Pearson, 2013

Stanislas Dehaene « Éducation, plasticité cérébrale et recyclage neuronal » Collège de France
06 janvier 2015 09:30 11:00 https://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2015-01-06-09h30.htm

Élagage synaptique. (2018, mai 11). Wikipédia, l’encyclopédie libre. Page consultée le 21:46, mai 11, 2018 à partir de http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=%C3%89lagage_synaptique&oldid=148359259.

0 comments:

Enregistrer un commentaire