Esprit critique et tâches complexes

  1. La résolution de problèmes
  2. La résolution humaine de problèmes et son enseignement
  3. De l’absurdité des compétences générales dites du XXIe siècle
  4. Qu’est-ce que l'esprit critique ?
  5. Comprendre la notion d’esprit critique
  6. Transfert proche ou transfert lointain
  7. Rendre plus flexibles et transférables des compétences spécifiques
  8. Esprit critique en sciences et pensée computationnelle
  9. Facteurs favorisant l’apprentissage de la résolution de problèmes
  10. Enseignement explicite de la résolution de problème par structuration d’objectifs intermédiaires
  11. Enseigner l'esprit critique : caractéristiques
  12. Démarches pour enseigner l'esprit critique
  13. Pour un enseignement explicite ou par découverte guidée de de l'esprit critique dans le cadre de chaque matière
  14. Les enjeux d’un enseignement explicite de l’esprit critique dans différentes disciplines
  15. Quand est-il bénéfique de laisser les élèves découvrir par eux-mêmes la résolution de problèmes ?
  16. Enseigner la créativité
  17. Privilégier les compétences spécifiques aux compétences générales
  18. L’œuf, la poule et les compétences générales
  19. Favoriser la compréhension, l’apprentissage et le transfert, lors de la résolution de problèmes
  20. Concevoir des problèmes résolus efficaces
  21. Combiner et associer des problèmes résolus pour enseigner efficacement
  22. L’effet d’explication lié à l’étude de problèmes résolus


Le cerveau humain n'est pas conçu pour réfléchir mais pour nous épargner d'avoir à le faire. La réflexion est un processus lent et peu fiable.

Si nous somme par nature curieux, nous ne sommes pas doués pour la réflexion, à moins que certaintes conditions cognitives soient réunies, les élèves éviteront de réfléchir

(Bibliographie : Daniel T. Willingham, Pourquoi les enfants n'aiment pas l'école! , La librairie des écoles, 2010)


0 comments:

Enregistrer un commentaire