mercredi 27 février 2019

Place de l'enseignement explicite au sein des courants pédagogiques

L'enseignement explicite appartient à la famille des approches instructionnistes. L'objectif de cet article est de le situer et de le mettre en perspective par rapports aux principaux courants pédagogiques d'importance historique. L'enjeu est d'éviter et de déjouer à son égard tout catalogage et point de vue réducteur.


samedi 23 février 2019

Un outil précieux pour armer les élèves face à la procrastination : la technique Pomodoro !

Lorsqu’on sensibilise les élèves au besoin de planifier leurs apprentissages, aux bienfaits de la pratique de récupération et à ceux de l’espacement du temps d'étude, on se heurte rapidement à un obstacle qui n’a pas grand-chose de cognitif mais appartient bien plus au registre comportemental : la procrastination !

mardi 19 février 2019

Ecarts de conduite majeurs en gestion de classe

Aussi appelés perturbations de niveau élevé, les écarts de conduite majeurs correspondent aux situations où un élève ou un groupe d'élèves adopte un comportement qui nuit au bon fonctionnement de la classe dans son ensemble. Ils se retrouvent de fait dans une posture de confrontation ou de subversion, plus ou moins volontaire ou spontanée, dont la nature même discrète n'échappe pas aux autres élèves ni à l'enseignant.


Ecarts de conduite mineurs en gestion de classe

Aussi appelées perturbations de bas niveau, plus en bas de l'échelle des perturbations de classe, il y a les perturbations de bas niveau qui ne concernent que l'élève lui-même voire son voisin. Lorsqu'elles sont éparses, elles peuvent constituer une part négligeable pour l’enseignant et même être ignorées par celui-ci. 


dimanche 17 février 2019

Ecarts de conduite en gestion de classe

Pour bien comprendre l’objet de la gestion de classe, il y a lieu de s'intéresser, de saisir  la nature, les caractéristiques et la complexité de l’obstacle auquel elle fait face, ce qu’on appelle les perturbations de classe ou écarts de conduite.


dimanche 10 février 2019

La classe inversée ou la fable de la grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf !

La classe inversée est une approche d’enseignement en vogue, régulièrement présentée comme innovante, performante et motivante pour les élèves. De nombreux enseignants dans le secondaire, à travers la formation continuée ou initiale, via des conférences, des reportages dans la presse ou télévisés, sont invités, parfois incités par leur direction, à l'adopter et à se convertir, pour sortir d'un enseignement traditionnel sclérosé qui ne conviendrait plus à une génération d'élèves baignés depuis leur plus tendre enfance dans les technologies numériques.

Mais quelle est la validité de cette approche ?