samedi 7 avril 2018

Gérer un groupe perturbateur à l'échelle individuelle

Le terme comportement perturbateur décrit des comportements répétés qui interrompent de manière significative l'apprentissage des autres ou menacent leur sécurité personnelle ou leur bien-être, ou discréditent l'organisation...


(photographie : Erika Schmidt)

Il n'est pas utile car peu productif de considérer des « groupes d'élèves » comme étant un acteur perturbateur singulier.

Le traitement de la situation est bien plus efficace s’il se passe à l’échelle de la personne, et cela de la même manière qu’il est faux de supposer qu'une seule approche ou procédure sera efficace dans toutes les circonstances face à un fait identifié.

Les racines du comportement perturbateur sont complexes et individuelles. Elles comprennent :
  • l’origine sociale de l’élève, 
  • le dysfonctionnement familial, 
  • les déficiences de l’encadrement parental, 
  • des expériences négatives à l'école, 
  • l'intimidation, 
  • les difficultés d'apprentissage
  • les caractéristiques psychologiques de l’individu concerné. 

Une gamme d'approches est donc nécessaire, dérivée et adaptée aux besoins individuels. 

Les individus et leurs comportements doivent être considérés dans leur contexte afin de comprendre les origines du comportement et d'apporter une réponse efficace.

Le but n'est pas de sanctionner uniquement mais de sanctionner avec une portée éducative dans le but de permettre à chaque élève concerné de retrouver sa place dans le projet d'établissement.


Bibliographie


Greg Ashman - Ouroboros (2016)

Sargent, K J – Behaviour Management Guidance – North Lindsey College (2017)

0 comments:

Enregistrer un commentaire